• accord entre royal air maroc et l’association marocaine des pilotes de ligne

    Publié le: 15 août 2018

    Royal Air Maroc et l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) ont conclu un accord « regroupant les points de convergence et réinstaurant le climat de confiance », indiquent mardi 14 août les deux parties dans un communiqué conjoint.

    Après plusieurs vols annulés depuis le 18 juillet dernier, RAM et l’AMPL ont conclu un accord qui « met fin à la crise » qui dure depuis près d’un mois, selon un communiqué conjoint, publié très tard dans la soirée de mardi.

    Voici le texte intégral du communiqué:

    « Royal Air Maroc et l’Association Marocaine des Pilotes de Ligne, conscientes:

    « – des enjeux majeurs économiques et sociaux du pays, et du rôle essentiel du tourisme dans les efforts de développement;

    « – de l’éminent rôle de notre compagnie nationale comme acteur majeur de développement du transport aérien et vecteur du rayonnement du Royaume;

    « – de l’importance du corps professionnel des pilotes de ligne et de l’impérieuse nécessité de lui maintenir des conditions de travail optimales en rapport avec son environnement professionnel particulier;

    « – de la contribution déterminante des pilotes à l’essor de la compagnie;

    « se félicitent de la conclusion d’un accord regroupant les points de convergence et réinstaurant le climat de confiance et expriment leurs sentiments de gratitude et de remerciements aux usagers de Royal Air Maroc pour leur fidélité à la compagnie nationale.

    « Par ailleurs, RAM et l’AMPL soulignent leur engagement à œuvrer ensemble à l’amélioration de l’expérience client pour les passagers de la compagnie. Le haut niveau de professionnalisme des pilotes, leur rigueur, et leur sens du devoir sont des atouts pour Royal Air Maroc. Ils contribuent, avec l’ensemble des femmes et des hommes de la compagnie, à servir la vocation de porte-drapeau de la RAM. »

    Rappelons que plus d’une centaine de vols ont été annulés depuis le début de la crise sociale opposant la compagnie nationale à ses pilotes. Les principales revendications de ces derniers étaient: une revalorisation salariale, une promesse de paix « salariale » et non pas « sociale », un repos mensuel de 4 jours et un filet social pour leurs collègues de la filiale RAM Express.

    source : medias24.com

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste

    S’inscrire à notre Newsletter