• assurance automobile: la lutte anti-fraude commence déjà à porter ses fruits

    Publié le: 17 mai 2019

    C’est un ouf de soulagement pour les compagnies d’assurance. Confrontées depuis plusieurs mois à une montée en flèche des fausses déclarations de sinistres sur la branche automobile, elles ont actionné des mesures de riposte qui ont déjà commencé à donner des résultats probants.

    Les mesures prises par les compagnies d’assurance pour contrer la montée significative des fraudes observées sur le segment auto ces derniers mois commencent à porter leurs fruits, nous apprend La Vie Éco dans sa livraison en kiosque ce vendredi. Le journal explique ainsi que le dispositif de lutte anti-fraude dans la branche automobile a été déployé dans ses grandes lignes, pour rétablir une situation jugée déplorable et fragile par les assureurs.

    Toutefois, il reste encore quelques paramètres à ajuster en vue de rendre le dispositif plus performant. Dans les détails, on apprend que l’arsenal de traque aux fausses déclarations de sinistres a été revu de fond en comble et que les opérateurs ont mis en place, au niveau du marché, un extranet que les gestionnaires des compagnies peuvent consulter pour détecter les cas éventuels de fraude. «Il s’agit d’une sorte de centrale des sinistres dont le but est de rendre efficaces les efforts de ciblage des déclarations présentant des doutes quant à leur bien-fondé», explique un professionnel, cité par le journal.

    De même, il faut noter qu’un dispositif de détection de la multi-assurance pour que l’intermédiaire puisse être informé, au moment de la souscription, d’une nouvelle couverture d’assurance automobile, est désormais opérationnel. Et ce n’est pas tout, puisque d’autres mesures de durcissement ont été enclenchées depuis le début de l’année. Selon La Vie Éco, les conditions d’indemnisation dans les centres de service rapide ont été renforcées. Résultat des courses: une amélioration de la situation. En effet, le journal explique que, sur le terrain, l’on commence déjà à récolter les fruits de la mobilisation générale. Un réseau important spécialisé dans la confection de faux dossiers de sinistres mettant en jeu des sommes colossales, et composé de médecins et de policiers, a été démantelé.

    La Vie Éco rappelle que la montée significative de la sinistralité dans la branche automobile, due aux fausses déclarations, menace les équilibres dans le secteur des assurances. Il faut savoir que cette fraude touche 5% à 10% des dossiers.

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste

    S’inscrire à notre Newsletter