• baisse des échanges commerciaux avec l’europe, le point sur le commerce extérieur du maroc en 2020

    Publié le: 26 juillet 2021

    Malgré une baisse des échanges, l’Europe reste le premier partenaire commercial du Maroc.

    Au titre de l’année écoulée, les transactions commerciales du Maroc avec l’Europe ont atteint 451,9 milliards de dirhams, soit une baisse de 11,5% par rapport à 2019, indique l’Office des changes dans son rapport annuel 2020 sur le commerce extérieur, relayé par  La Vie Eco dans sa dernière livraison hébdomadaire.  Néanmoins, l’Europe demeure le premier partenaire commercial du Maroc avec une part de 66% dans le total des échanges en 2020 contre 65,8% une année auparavant.

    D’après l’hebdomadaire, le Royaume a vu ses échanges baisser avec la majorité des pays européens, en particulier avec ses principaux  partenaires, notamment l’Espagne (-12,4%), la France (-11,6%) et l’Italie (-15,2%). Cependant, les échanges avec la Russie, l’Ukraine et le Danemark enregistrent paradoxalement des progressions respectives de 9,4%, 15,2% et 26,2%.

    Alors qu’ils représentaient 17,1% des transactions totales, les échanges avec l’Asie se sont repliés de 10,9%, fait savoir l’Office des changes. Une baisse attribuée en grande partie (94%), à la diminution des échanges avec les Emirats Arabes Unis (-3,9 MMDH) et l’Arabie Saoudite (-3,3 MMDH), l’Inde (-1,6 MMDH), Singapour (-1,5 MMDH), la république de Corée (-1,5 MMDH) et le Japon (-1,5 MMDH).

    La Chine, qui occupe toujours le premier rang des pays partenaires asiatiques avec une part de 46% des échanges avec l’Asie, affiche une croissance de 2,7% en 2020.

    Les échanges avec l’Amérique, eux, ont accusé une baisse de 10,3%, imputable essentiellement au recul des échanges avec les Etats-Unis (-24,3%), le Mexique (-34,8%) et l’Argentine (-0,9 MMDH). La hausse des échanges avec le Brésil de 27,8% a partiellement compensé la réduction des échanges avec les autres pays d’Amérique.

    Quant aux échanges avec l’Afrique, ils ont poursuivi leur baisse entamée depuis 2019 pour s’établir à 35,6 MMDH, en repli de 10%. La régression des échanges touche principalement l’Algérie (-17%), le Togo (-65,2%) et l’Égypte (-13,2%).

    Le rapport de l’Office des changes indique par ailleurs que le Maroc présente un déficit commercial vis-à-vis de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique en 2020. A noter à ce niveau que le déficit commercial vis-à-vis de l’Europe s’est réduit de 21,3% à 83,1 MMDH. Quant aux déficits commerciaux vis-à-vis de l’Asie et de l’Amérique, ces derniers se sont allégés de 16,6% et de 31,7% respectivement. Enfin, l’Office des Changes note que l’excédent commercial avec l’Afrique s’est amélioré de 98,7%.

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste