• Carburants: pourquoi le prix du diesel a augmenté pour dépasser celui de l’essence

    Publié le: 2 septembre 2022

    Le prix du diesel a augmenté d’environ 1 dirham hier jeudi 1er septembre, dépassant ainsi celui de l’essence qui est quant à lui resté presque inchangé. Une situation inhabituelle qui se produit pour la deuxième fois cette année. Le point avec Mostafa Labrak, expert en énergie et carburants.

    Après avoir baissé de près de 2,50 dirhams durant les deux derniers mois, le prix du diesel est reparti à la hausse, jeudi 1er septembre. Suite à une augmentation d’environ 1 dirham, le gasoil se vend désormais autour de 14,95 dirhams le litre dans les stations-service casablancaises, dépassant ainsi le prix du litre d’essence qui, lui, est resté presque inchangé, autour de 14,70 dirhams.

    Cette situation inhabituelle trouve notamment son explication dans la nature des besoins énergétiques de l’Europe à l’approche de la saison froide qui a entraîné une importante hausse des coûts de raffinage.

    «La hausse du prix du gasoil s’explique par une augmentation du prix des produits raffinés à l’international. L’indice Platts du marché pétrolier a affiché un prix moyen de 1.130 dollars la tonne sur la dernière quinzaine du mois d’août. En même temps, le dollar s’est situé aux alentours de 10,50 dirhams», indique Mostafa Labrak, directeur général d’Energysium Consulting, interrogé par Le360.

    Cet expert ajoute: «Les raffineries reçoivent, durant cette période, des commandes importantes de gasoil auxquelles les capacités opérationnelles de production ont du mal à répondre. Ce qui renchérit automatiquement les prix.»

    Une forte demande donc sur le gasoil utilisé durant cette période par les Européens pour produire de l’électricité en alternative aux importations de gaz naturel russe. «La demande en diesel s’est accrue ces dernières semaines en Europe pour répondre au fort besoin en matières énergétiques prévu cet hiver. Le gasoil, étant utilisé pour la production d’électricité dans les centrales électriques à générateurs diesel, s’est trouvé durant cette période sous stress, entraînant une hausse importante de son prix», souligne notre interlocuteur.

    Cette tendance est inversée du côté de l’essence, utilisé principalement par les particuliers, et dont la demande a nettement baissé durant cette période qui marque la fin de la saison estivale. «Le prix de l’essence a stagné parce que, contrairement au diesel, la demande d’essence a fortement baissé avec la fin de la saison estivale un peu partout dans le monde, en particulier aux Etats-Unis, où les stocks sont abondants. La disponibilité de l’offre tire naturellement les prix vers le bas, ce qui fait que le prix de l’essence dans le réseau marocain est inférieur à celui du gasoil», explique Mostafa Labrak. 

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste