• Casablanca : 450 bus fabriqués à hauteur de 41% au Maroc mis en circulation lundi

    Publié le: 12 février 2021

    LUNDI 15 FÉVRIER, DE NOUVEAUX BUS SERONT MIS EN CIRCULATION À CASABLANCA. CES BUS SONT FABRIQUÉS PAR LA SOCIÉTÉ IRIZAR MAROC AVEC UN TAUX D’INTÉGRATION LOCAL DE 41% GRÂCE À LA CONTRIBUTION DE 15 FOURNISSEURS LOCAUX. MOULAY HAFID ELALAMY, MINISTRE DE L’INDUSTRIE ET DU COMMERCE, S’EST D’AILLEURS RENDU, CE VENDREDI 12 FÉVRIER 2021 À SKHIRAT, AU SIÈGE DE CETTE UNITÉ INDUSTRIELLE.

    Moulay Hafid Elalamy a tenu une rencontre, en présence de sous-traitants et fournisseurs locaux de la société Irizar Maroc, pour souligner l’importance de promouvoir la fabrication locale et de développer l’écosystème poids lourd et carrosserie industrielle. Le ministre a insisté sur le rôle incontournable que joue la commande publique dans le renforcement de la fabrication locale créatrice d’emplois et de valeur ajoutée permettant de positionner le Maroc sur ce segment industriel pointu.

    « Nous disposons d’un potentiel économique considérable et de compétences très qualifiées offrant à cette filière des avantages pouvant en faire l’une de plus compétitives du secteur industriel », a affirmé le ministre, précisant que grâce à l’utilisation de la commande publique comme catalyseur de la fabrication locale et de la création d’un écosystème adéquat, Irizar Maroc, soutenue par le ministère de l’Intérieur et accompagnée par le ministère de l’industrie, a réussi à relever le défi de produire localement des bus aux standards internationaux.

    « Cette réussite est celle du produit marocain, des entreprises et des compétences marocaines », a-t-il-déclaré.

    Indiquant que le taux d’intégration locale de la fabrication des bus Irizar a atteint, aujourd’hui, 41%, M. Elalamy a précisé que les efforts se multiplient pour parvenir, à terme, à 60%, notamment en accordant une place importante aux projets de fabrication de pièces à destination de l’écosystème de cette filière dans la banque de projets (https://banquedeprojets.mcinet.gov.ma/) lancée en septembre 2020.

    Irizar mobilise plus de 15 fournisseurs locaux au sein de son écosystème dans lequel elle assemble des autobus sur des châssis de la marque SCANIA, d’une longueur de 12 mètres et d’une capacité de 33 places assises. Conformes aux standards internationaux, ces véhicules sont climatisés et dotés de technologies avancées en termes de sécurité, de confort et d’accessibilité pour les personnes à besoins spécifiques.

    Les 18 constructeurs majeurs mondiaux sont représentés au Maroc à travers un écosystème composé de 85 unités de carrossiers et d’équipementiers que le ministère continue de soutenir par l’accompagnement de tout projet permettant l’amélioration de l’intégration locale de la filière. Cet écosystème représente, actuellement, un chiffre d’affaires de 11MM DH/an et emploie 8.000 collaborateurs.

    A noter que le coup d’envoi de la mise en exploitation de la nouvelle flotte de 700 bus acquis par l’Etat, à travers le Fonds d’Appui aux Réformes du Transport Urbain et Interurbain (FART), le Délégataire (Société Alsa), ainsi qu’à travers des contributions de la région de Casablanca-Settat et de la Commune de Casablanca, a été donné ce vendredi à Casablanca. Cette nouvelle flotte a nécessité la mobilisation d’un investissement global de 1,4 milliard DH. La mise en service de cette nouvelle flotte démarrera le 15 février avec 450 bus neufs, dans l’objectif de renforcer l’offre actuelle de transport et la desserte de la ville de Casablanca, Mohammedia et plusieurs communes avoisinantes. Le parc sera progressivement renforcé pour atteindre 700 bus totalement neufs à fin 2021 dans le cadre du nouveau réseau bus restructuré, intermodal et interopérable, visant la complémentarité avec les moyens de transport en site propre (Tramway et Busway).

    source : lavieeco.com

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste