• compétitivité automobile: le maroc veut devenir numéro 1 mondial

    Publié le: 21 juillet 2020

    Le Royaume ambitionne de détrôner l’Inde et la Chine en matière de compétitivité automobile. Cela passera obligatoirement par une industrie «décarbonée».

    Ce n’est un secret pour personne, le Maroc veut jouer un rôle prépondérant dans la compétitivité automobile mondiale, affirme Moulay Hafid Elalamy, cité par L’Economiste dans son édition du mardi 21 juillet. Rapportant les propos du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, le journal affirme que le secteur automobile marocain « est monté en compétitivité, devenant plus compétitif que les pays européens, y compris de l’Est, et que la Turquie ». Seules la Chine et l’Inde nous dépassent. D’où l’idée de les détrôner. Il faudra « battre l’Inde qui est, elle-même, en train de battre la Chine » et « décarboner » en misant sur les énergies renouvelables. « L’objectif est de faire du Maroc le pays le plus compétitif au monde dans le secteur automobile », écrit le quotidien qui avance que la tutelle dispose « d’une stratégie détaillée avec les mêmes objectifs aussi fous que ceux du plan d’accélération industrielle ». 

    L’Economiste rappelle l’importance du secteur automobile avec la présence de deux constructeurs (Renault et PSA), ainsi que 250 équipements dont 22 d’origine française, qui forment l’écosystème. Le ministre, cité par le journal, précise que « ces équipementiers exportent à partir du Maroc dans 74 pays dont la France, l’Espagne, l’Allemagne, la Grande Bretagne, les USA, le Mexique, la Corée du Sud pour le compte de Renault, PSA, Volkswagen, Daimler, Ford, GM, Jaguar Land Rover… ». Il donne l’exemple de Forecia qui existe au Maroc depuis 2008 et exporte 60% des sa production en France. Alors que les 21 autres exportent moins de 3% de leur production dans l’hexagone».

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste