• Conjoncture : Le commerce et les services marchands se redressent

    Publié le: 29 décembre 2021

    Dans anticipations positives ont été formulées par les chefs d’entreprises du secteur des services marchands non financiers.

    Les professionnels tablent au titre du 4ème trimestre de l’année sur une augmentation de l’activité globale. Un témoignage relevé dans le cadre des enquêtes trimestrielles de conjoncture du Haut-commissariat au Plan (HCP). Au moment où 42% des répondants prédisent un redressement de l’activité dudit secteur, 34% s’attendent à une stabilité.

    Des anticipations qui, selon le HCP, seraient dues à l’amélioration prévue dans les branches des «transports terrestres et transport par conduites» et de l’ «entreposage et services auxiliaires des transports» contre une baisse prévue dans les activités de l’«hébergement», des «transports aériens» et des «Activités des agences de voyages, voyagistes, services de réservation et activités connexes».

    Pour ce qui est de la demande, 52% des chefs d’entreprises prévoient une stabilité. Quant aux effectifs employés, ils s’inscriraient en stagnation selon 78% des chefs d’entreprises du secteur des services marchands non financiers participant à l’enquête du HCP. Il est à noter que l’activité des services marchands non financiers aurait connu, au troisième trimestre de l’année, une hausse.

    Un constat fait par 57% des patrons répondant à l’enquête du HCP. Une évolution qui résulterait, d’une part, de la hausse des activités des «transports aériens», des «télécommunications» et des «transports terrestres et transport par conduites» et, d’autre part, de la baisse d’activité enregistrée au niveau des branches des «transports par eau» et de l’ «entreposage et services auxiliaires des transports». Le taux d’utilisation des capacités de prestation (TUC) du secteur se serait établi à 77% sur ladite période. «Les carnets de commandes du secteur sont jugés d’un niveau normal par 56% des patrons et inférieurs à la normale selon 40%.


    L’emploi aurait connu une stabilité selon 67% des chefs d’entreprises», apprend-on du HCP. Pour ce qui est du secteur du gros, 29% des professionnels anticipent une augmentation du volume global des ventes pour le dernier quart de l’année. En revanche, 12% autres s’attendent à une baisse sur ladite période.


    «Cette évolution serait principalement attribuable à la hausse prévue des ventes dans le commerce de gros de produits alimentaires et de boissons et les autres commerces de gros spécialisés», peut-on relever de l’enquête du HCP.
    De même, 80% des grossistes anticipent un niveau normal des commandes au titre du dernier trimestre de l’année. Aussi, 91% d’entre eux prévoient une stabilité des effectifs employés dans le secteur.

    source : aujourdhui.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste