• dès 2025, les voitures électriques coûteront moins cher que les thermiques

    Publié le: 12 mai 2021

    Aujourd’hui encore, les voitures électriques sont plus chères à construire que les véhicules à combustibles fossile. Mais, d’après une étude de Bloomberg New Energy Finance (BNEF), la tendance s’inversera à partir de… 2025! Explications.

    2025. A partir de cette année-là, les voitures et utilitaires électriques coûteront moins chers à construire que les véhicules à combustibles fossiles. C’est une affirmation qui découle de l’étude de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) commandée par l’ONG Transport et Environnement, Aujourd’hui le Maroc qui, dans son édition de ce 12 mai, précise que les berlines et les SUV électriques seront, quant à eux, peu coûteux à produire, par rapport aux véhicules à essence, à partir de 2026. Les petites voitures suivront en 2027.

    Mais quelle est la raison de cette baisse des coûts de production? Elle s’explique par «la baisse du coût des batteries ainsi que par la mise en place de chaînes de production dédiées aux véhicules électriques»révèlentles auteurs de l’étudeAutres pronostics: Les véhicules à batterie électrique représenteront 50% des ventes de véhicules neufs en Europe d’ici à 2030 et 85% en 2035.  Et le journal d’estimer, en se référant au rapport, que les voitures et utilitaires électriques pourraient représenter 100% des ventes de véhicules neufs d’ici 2035, à condition que «les législateurs renforcent les normes de CO2 des véhicules et lancent d’autres politiques pour stimuler le marché, à l’instar d’un déploiement plus rapide des points de recharge»Quant à la fin de la vente des véhicules à combustibles fossile, elle est estimée à 2040…

    Concrètement, dans le portefeuille du conducteur, comme cela se traduit-il? Les véhicules seront «moins chers à l’achat, en moyenne, même avant subventions, assure Bloomberg New Energy Finance,  sans compter à terme les économies de carburant à l’usage.» Pour les auteurs du rapport,«le prix hors taxes d’une berline électrique s’alignera ainsi, vers 2026, sur le prix d’un véhicule thermique autour de 20.000 euros, contre près de 40.000 euros pour la version électrique en 2020.» 

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste