• en vertu d’une convention entre la fnm et renault : Un véhicule Renault Master pour transporter les toiles en toute sécurité

    Publié le: 13 décembre 2018

    Le groupe veut, par ce geste, sceller et ancrer Renault en tant qu’entreprise citoyenne marocaine.

    En mettant un véhicule à la disposition de la Fondation nationale des musées (FNM) pour transporter les œuvres d’artistes-peintres marocains, Renault Maroc entreprend un acte généreux. Cette démarche est non seulement louable, aux yeux du président de la FNM, Mehdi Qotbi, mais aussi stimulante pour aller de l’avant. Il s’en félicite, lundi à Rabat, à l’issue de la signature, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, d’une convention avec le Groupe Renault. «Je suis très heureux que Renault ait pu nous encourager en mettant un véhicule trafic à notre disposition qui va nous rendre un immense service. Cela va nous permettre de mettre de grandes œuvres dans ce véhicule», précise-t-il. Par l’occasion, le président estime que le musée et la fondation sont en train de faire un travail de qualité. «Ce sont les entreprises, les mécènes, le privé qui viennent vers nous pour nous aider», enchaîne M. Qotbi.

    Il rappelle dans ce sens que le musée Dar El Bacha à Marrakech a été financé par le privé dans sa totalité. Aussi, le musée Dar Si Saïd et celui de Tanger ont, comme il l’évoque, fait l’objet d’acte de mécénat. «Aujourd’hui, de par le travail sérieux qui est fait par la fondation, les gens viennent spontanément faire des dons pour nous aider parce qu’ils ont confiance dans ce que nous faisons», poursuit le président de la FNM. De son côté, Marc Nassif, directeur général du Groupe Renault Maroc, abonde dans le même sens de félicité. «C’est une très belle journée aujourd’hui pour nous à Rabat par le biais de l’art et la culture. Le Groupe Renault fait un acte symbolique, mais important pour nous, de don de ce Renault Master qui va permettre à la Fondation nationale des musées de transporter les belles œuvres de nos artistes marocains en toute sécurité». Et ce n’est pas tout. Par cette initiative, le groupe automobile finit l’année en beauté.

    «Cet acte vient pour clôturer une année qui a été importante. C’est aussi l’année de nos 90 ans dans le Royaume», poursuit-il. De plus, le groupe veut, par ce geste, sceller et ancrer Renault en tant qu’entreprise citoyenne marocaine. Selon ses dires, le groupe dispose de plus de 11.000 collaborateurs pratiquement 100% marocains dans le cœur du Maroc. A propos des 90 ans au Maroc, M. Nassif indique que c’est un «partenariat d’excellence». Interrogé sur l’implication de son groupe en art, il indique que la culture fait partie des fondamentaux de Renault en France depuis de longues années. «Le reste de notre énergie nous le mettons réellement par le biais de la fondation sur l’inclusion, l’éducation et la mobilité durable.

    Ce sont nos piliers en termes de responsabilité sociale entreprise», explicite-t-il. Au Maroc, il y a déjà cette initiative avec la FNM. «C’est une action un peu unique que nous souhaitons sceller avec beaucoup d’amitié avec M. Qotbi et les musées nationaux», conclut-il.

    source : aujourdhui.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste