• Groupe Renault : des résultats financiers en ligne avec les objectifs révisés

    Publié le: 26 février 2020

    «LE GROUPE RENAULT, MALGRÉ UNE ANNÉE PERTURBÉE, A PU RÉALISER, DES RÉSULTATS CONFORMES À SA GUIDANCE RÉVISÉE», AFFIRME CLOTILDE DELBOS, DIRECTEUR GÉNÉRAL PAR INTÉRIM DE RENAULT, LORS DE LA CONFÉRENCE DES RÉSULTATS MONDIAUX.

    La responsable poursuit en affirmant que la visibilité pour 2020 reste limitée par la volatilité attendue des marchés, notamment en Europe en raison de la réglementation CAFE et par les possibles impacts du Coronavirus. Toutefois, le renforcement de l’équipe de direction, le renouveau de l’Alliance et le succès des nouveaux modèles donnent pleinement confiance aux responsables du groupe dans sa capacité à mener à bien son redressement.

    Dans le détail, le chiffre d’affaires du groupe atteint 55 537 millions d’euros (-3,3%), dont 3 130 millions d’euros pour Avtovaz (+3,0%), constructeur russe contrôlé par Renault. Hors impact des devises, le chiffre d’affaires du groupe aurait été en baisse de -2,7%.

    Le chiffre d’affaires de l’automobile, hors Avtovaz, s’établit à 49 002 millions d’euros, en baisse de -4,2%. Cette baisse s’explique par un effet volume négatif de -1,4 point notamment lié au recul des ventes en Argentine, Turquie et Algérie.

    Selon un communiqué du groupe, les ventes aux partenaires sont en repli de -3,4 points. Cette variation résulte de la baisse de la production de véhicules pour Nissan et Daimler, du déclin de la demande de moteurs diesel en Europe, de la forte baisse de notre activité CKD en Chine et de son arrêt en Iran. L’effet de change, négatif de -0,7 point, est lié à la forte dévaluation du Peso argentin et de la Livre turque.

    Dans ce contexte, la marge opérationnelle s’élève à 2 662 millions d’euros et représente 4,8% du chiffre d’affaires contre 6,3% en 2018. Elle est en baisse de 920 millions d’euros à 1284 millions d’euros et atteint 2,6% du chiffre d’affaires contre 4,3% en 2018.

    Un dividende de 1,10 euros par action, comparé à 3,55 euros versés en 2018, sera soumis à l’approbation de l’Assemblée générale des actionnaires. Ce dividende serait détaché le 30 avril 2020 et mis en paiement le 5 mai 2020.

    Au volet des perspectives, le marché automobile mondial devrait être en baisse cette année, avec un repli de l’Europe d’au moins -3%, de la Russie d’environ -3% et une hausse du marché brésilien de l’ordre de 5%. Le Groupe Renault vise un chiffre d’affaires du même ordre qu’en 2019, à taux de change constants ; une marge opérationnelle du groupe de 3% à 4%; et un free cash-flow opérationnel de l’automobile positif avant prise en compte des coûts de restructuration.

    source : lavieeco.com

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste