• la clinique “les Iris” de casablanca prend en otage un nouveau né !

    Publié le: 13 février 2019

    Les scandales dans le secteur de la Santé au Maroc, qu’il s’agisse des cliniques privées ou des hôpitaux publics, se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Après la disparition de nourrissons des services de maternité, la communication catastrophique concernant l’épidémie de la grippe porcine, l’état sous-développé des urgences et du parc des ambulances, la situation critique et précaire des centres régionaux de transfusion sanguine et leur personnel sous-qualifié, les nombreux cas de médecins du public ou militaires qui exercent dans le privé, les chèques de garantie imposés aux familles sinistrées, cette fois-ci c’est la clinique de maternité “Les Iris” de Casablanca qui va s’illustrer.
    Dans le secteur de la Santé, chaque jour amène son lot de drames. En effet, dans la clinique “Les Iris”, établissement huppé, niché en plein quartier Racine, dans le Triangle d’Or de la capitale économique du Maroc, un bébé sera, ni plus ni moins, arraché aux bras de sa maman et sera pris en otage par le personnel suite à un à un différend avec le père qui contestait la facture.

    Face à cette violence inouïe de la part d’un corps qui a prêté serment, il a fallu l’intervention de la police et un huissier de justice pour libérer le nouveau né.

    Pris de panique, les responsables de la clinique ont immédiatement modifié leur facture.

    Nous avons contacté un avocat sur le sujet, ce dernier nous a assuré que si la famille décide de saisir la justice, la clinique serait mise sous scellé et les responsables de cet acte ignoble et criminel sous les verrous.

    Il reste la responsabilité administrative de l’autorité de tutelle. Un vrai mal gangrène une grande majorité de ces établissements où règne un réel chaos. Une enquête devrait être diligentée et une inspection ordonnée. Et rien n’empêche le parquet de s’auto-saisir de cette affaire.

    source : le1.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste

    S’inscrire à notre Newsletter