• La SNRT prend le contrôle de 2M et de Médi1TV, naissance d’un pôle audiovisuel public

    Publié le: 26 mai 2021

    Ce mardi 25 mai 2021, le ministre de tutelle Othman El Ferdaous présentera les détails du nouveau pôle audiovisuel public. La présentation se fera en commission parlementaire. Le projet est enfin entré en phase de réalisation.

    Othman El Ferdaous a logiquement choisi le JT d’Al Aoula pour annoncer la finalisation du pôle de l’audiovisuel public. SNRT deviendra une holding détenant non seulement ses différentes marques actuelles, mais également 2M et Médi1TV.

    Les trois principales chaînes audiovisuelles, 2M, Al Aoula et Médi1TV ont déjà réalisé récemment, d’excellentes mises à niveau de leurs départements de l’information, devenant plus dynamiques, plus réactifs et plus proches du téléspectateur. Au cours du confinement de 2020; ainsi que pendant chaque saison de Ramadan, les hausses d’audience ont bien montré que le pôle public a une place de choix, dans les préférences du public. Toutes ces chaînes ont toutefois des moyens financiers insuffisants, voire des difficultés.

    Le nouveau pôle va mutualiser les achats de programmes, la télédiffusion, ainsi que la commercialisation des espaces publicitaires.

    Il souffre, comme tous les médias au Maroc, de la concurrence des plateformes internationales, désignées sous le nom des GAFA (Google, Facebook…) qui aspirent jusqu’à 80% ou 85% des ressources publicitaires. Se pose alors la question du modèle économique de la télévision marocaine. Il va sans dire que les seules ressources du marché ne sont pas suffisantes pour financer des chaînes télévisées ayant un minimum d’ambition nationale et régionale. Le financement public s’impose donc, à côté du financement du marché (publicité). Or, au cours des dernières années, les subventions de l’Etat ont baissé.

    Ferdaous annonce donc (vidéo ci-dessous) que la SNRT a pris le contrôle de 2M et elle est en voie de prendre celui de Médi1 tv.

    Selon nos sources, La SNRT  a fait l’acquisition de 2M: la Soread (maison mère de 2M) a réalisé au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue le 14 avril 2021, une réduction de capital par absorption des pertes. Le capital social a ainsi été ramené de 358.694.800 dirhams à 300.000 dirhams. Il sera ramené par la suite à 300 millions de DH au cours d’une augmentation de capital à laquelle souscrira la SNRT uniquement. Les minoritaires seront donc fortement dilués. la SNRT détiendra presque 100% du capital.

    Médi1 TV S.A. la holding qui détient Médi1 TV avait tenu une assemblée générale extraordinaire le 3 mai, avec à l’ordre du jour une augmentation de capital de 700 millions de DH. Selon nos sources, l’augmentation de capital sera moins importante, et ce sera le même schéma que pour Soread-2M: l’Etat à travers la SNRT sera le seul souscripteur et les minoritaires seront fortement dilués. La SNRT sera actionnaire à près de 100%. En attendant la finalisation de la prise de contrôle de Médias1TV par la SNRT, c’est CDG Invest qui l’a fait.

    Ferdaous annonce, par ailleurs, la finalisation imminente du contrat programme entre l’Etat et le nouveau pôle, qui donnera à cet opérateur de la visibilité sur plusieurs années.

    Avec cette fusion, le privé sort de l’audiovisuel. La question de chaînes privées se pose. En découle l’interrogation sur les modèles économiques. Le péage n’a pas correctement fonctionné; la publicité baisse d’une année à l’autre. Jusqu’où pourrait l’État dans le soutien à d’éventuelles initiatives privées dans le divertissement et/ou l’information?

    source : medias24.com

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste