• L’automobile urbaine : la colonne vertébrale du marché du neuf

    Publié le: 14 décembre 2021

    Comme en 2019 et en 2020, les ventes de micro-citadines, citadines et SUV urbains représentent cette année environ 45 % du marché du neuf de la voiture particulière. Quels en sont les best-sellers ?

    Dans cette notion d’«automobile urbaine, telle que nous l’envisageons dans ce dossier, il est question de véhicules ayant une longueur contenue allant de 3,5 mètres à un peu plus de 4 m. Des autos taillées pour la ville et trouvant plus facilement de la place pour stationner. Entrent en compte dans ce rayon, les micro-citadines, les citadines et les SUV de poche.

    Or, si l’on calcule les ventes à fin novembre, il apparaît qu’à eux seuls, ces trois segments réalisent près de la moitié du marché du neuf de la voiture particulière, soit environ 45%. Rien d’étonnant lorsqu’on sait que le taux d’urbanisation au Maroc tourne autour des 60% et que ces citadins ont non seulement des besoins de mobilité au quotidien, mais qu’une vaste portion d’entre eux cherche souvent à accéder à l’automobile. D’ailleurs, c’est une bonne partie de cette cible qui se tourne vers les micro-citadines.

    La Picanto a toujours la cote !

    Dans cette petite cour dominée par l’essence, mais de moins en moins peuplée qu’est le segment des micro-citadines, c’est la Kia Picanto qui arrive en tête des immatriculations neuves. La petite coréenne capitalise sur le succès de ses devancières. Faut-il le rappeler, ce modèle a déjà été par le passé la voiture importée la plus vendue du royaume… c’était en 2007.

    Aujourd’hui, la Picanto en est à sa troisième génération et reste plébiscitée dans sa catégorie, qui compte aussi d’autres valeurs sûres. C’est le cas de la Fiat 500, livrée à plus de 1.281 nouveaux clients en 2021, suivie de la Hyundai i10 qui, elle, a totalisé 600 immatriculations neuves cette année. Dans les trois cas, la clientèle recherche du design, des équipements et de la compacité à petit prix, aidée par des formules de financement avantageuses et notamment des mensualités qui ne dépassent pas la barre symbolique de 1.000 DH/mois.

    Sandero et Clio, dominateurs du lot

    Il en faudra un peu plus pour s’offrir une voiture plus grande, à moins que ce ne soit une Dacia Sandero. Celle-ci opère dans la catégorie des citadines que l’on qualifie aussi de polyvalentes. Une arène où la bataille est plus large avec des modèles de tous bords et où la Sandero profite de deux gros avantages qui lui permettent de truster la première place avec plus de 11.000 ventes en 2021 devant la Renault Clio (9.300 ventes environ). Il s’agit d’abord de son prix imbattable et débutant à partir de 110.900 DH, puis de son renouvellement cette année.

    La Sandero est devenue aussi pimpante qu’une Renault Clio ou presque. Là encore, c’est un best-seller de Renault Commerce Maroc qui arrive à combler une clientèle jeune et assoiffée de mobilité. La Clio leur propose une silhouette toujours aussi aguicheuse, un intérieur parmi les plus qualitatifs du lot et de bons arguments mécaniques à l’image de la boîte automatique qui a fait récemment son entrée au catalogue et plus précisément sous le capot de la version TCe (turbo-essence).

    Troisième modèle le plus vendu et valeur tout aussi sûr de ce segment, la 208 fait à son tour les affaires de Peugeot Maroc. Grâce à ses livraisons du mois dernier (663 unités), la 208 est le modèle le plus vendu de Peugeot à qui elle autorise une belle croissance annuelle à deux chiffres (+64%).

    Le hold-up du VW T-Roc !

    Du côté des SUV urbains, le Duster de Dacia fait cavalier seul dans le sens où il est imbattable par son rapport prix/prestations, mais aussi parce qu’il est le plus grand du segment (4,34 m). Rien d’étonnant de voir qu’il totalise 6.057 ventes en 2021.

    En revanche, le T-Roc de Volkswagen, lui, a crée la surprise en arrivant premier de ce segment avec 1.663 unités vendues en 7 mois (mai à novembre) ! Il devance ainsi l’Opel Crossland et ses 1.521 exemplaires nouvellement immatriculés, ainsi que le 2008 de Peugeot et ses 1.499 ventes.

    Le leadership du T-Roc a de quoi interpeller, d’autant plus que le petit frère du Tiguan se positionne à des tarifs dans la moyenne haute de ce sous-segment face à d’autres best-sellers plus abordables comme les Renault Captur et Hyundai Creta qui ont trouvé, respectivement, 1.383 et 1.005 nouveaux clients. Enfin, dans cette catégorie, signalons les bons chiffres d’un autre grand SUV de poche, le C-HR de Toyota qui, sans diesel, totalise 1.059 ventes cette année et plus de 3.000 depuis son lancement en 2017.

    source : leseco.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste