• Le Wydad pourrait retourner la situation en sa faveur devant le TAS

    Publié le: 5 juin 2020

    Dans le conflit qui oppose le Wydad à l’Espérance de Tunis, si le TAS décide que le club casablancais ne s’était pas retiré de la pelouse, le titre africain peut lui revenir, ainsi que plusieurs avantages y afférents.

    Le procès opposant le Wydad à l’Espérance de Tunis pourrait tourner à l’avantage du club casablancais. Un avocat agréé par le Tribunal arbitral du sport (TAS) a révélé que cette cour ne statuera pas sur la validation ou pas du titre remporté par l’EST.

    En revanche, le TAS statuera sur le retrait du Wydad de la finale au stade Radès et, à partir de là, les choses pourront basculer, ou non, en sa faveur.

    En effet, dans la négative, le Wydad pourra à ce moment présenter le jugement devant la CAF pour casser sa décision de déclarer l’EST vainqueur de la Champions League en 2019, rapporte le quotidien Al Akhbar du 5 juin.

    Mieux, le Wydad, fort de ce jugement en sa faveur, pourra barrer la route à la CAF et au club tunisien quant à la possibilité d’un recours pour casser cette décision, et au cas où le club tunisien refuse de rejouer la finale, le titre reviendra de plein droit au Wydad.

    Le Wydad donnera aussi l’estocade en demandant à la CAF la prime de vainqueur, ainsi que celles qui ont été perçues par l’EST en raison de sa participation à la Coupe du monde des clubs et à la Supercoupe d’Afrique.

    Enfin, concernant la possibilité de rejouer cette Supercoupe, l’avocat consulté par Al Akhbar à écarté ce scénario, puisque le Zamalek qui l’a remportée n’est pas partie du litige opposant le Wydad à l’EST, et conservera de facto son titre.

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste