• les transactions immobilières en forte hausse à fin mars 2021

    Publié le: 21 mai 2021

     Le marché des transactions immobilières est en forte croissance à fin mars 2021. Selon les données de Bank Al-Maghrib, elles se sont redressées de 52% par rapport à la même période de l’année 2020.

    Le marché immobilier reprend du poil de la bête. C’est ce que rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa publication en kiosque ce vendredi. On apprend en effet que les premiers indicateurs de l’année font ressortir une hausse fulgurante des transactions immobilières comparé à la même période de l’année précédente. Il s’agit d’une progression de 52% par rapport au premier trimestre de l’année.

    Se basant sur la récente publication de Bank Al Maghrib relative à l’indice des prix des actifs immobiliers, Aujourd’hui Le Maroc fait remarquer que les transactions du résidentiel se sont redressées de 42,4% en glissement annuel, et celle des terrains de 76,1% ainsi que celle des biens à usage professionnel (+73,5%).

    Aussi, les statistiques de BAM montrent aussi que les prix du résidentiel marquent une légère baisse estimée à 0,9% alors que le prix des terrains et des biens à usage professionnel marque des hausses respectives de l’ordre de 1,4 et de 0,3%. «Pour ce qui est des ventes, elles se seraient inscrites en repli par rapport à la hausse exceptionnelle observée au quatrième trimestre 2020. En effet, elles se sont nettement contractées, passant ainsi d’une hausse de 43,1% observée au dernier quart de l’année 2020 à une baisse de 17,4% au titre des trois premiers mois de l’année 2021», montre le rapport de BAM, ajoutant que la vente des appartements s’est consolidée de 42,3% comparé au même trimestre de l’année passée.

    On note de même que les ventes des villas ont enregistré le même trend affichant ainsi une progression de 59,9% en glissement annuel. Le journal souligne aussi qu’une hausse de 4,6% du prix des villas contre 1,8% pour les maisons et 0,9% pour les appartements a été observée.

    Pour sa part, l’immobilier à usage professionnel reprend également de plus belle, apprend-on. En glissement annuel, les ventes réalisées sur ce segment s’inscrivent en hausse de 73,5%, note-t-on. «Les ventes de locaux commerciaux se sont améliorées de 72,2%. Les transactions des bureaux ont connu un saut de 81,3%», indique Aujourd’hui Le Maroc. En ce qui concerne les tendances par ville, le journal remarque qu’à l’exception de Marrakech où les prix ont enregistré une hausse de 3,5% au premier trimestre, les grandes villes du Royaume ont observé une stagnation des prix des actifs en glissement annuel. 

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste