• office des changes: les ide en hausse, le déficit commercial s’aggrave

    Publié le: 28 novembre 2018

    Les indicateurs de l’économie nationale ont montré une évolution positive en 2018. Ainsi les investissement directs étrangers (IDE) se sont élevés au terme des dix premiers mois de l’année à 30,2 milliards de dirhams contre 21,3 à fin octobre 2017. Pour autant, le déficit commercial s’aggrave.

    Selon les résultats de l’Office des changes au titre des dix premiers de 2018, plusieurs secteurs se sont comportés positivement notamment les exportations et les recettes touristiques. Toutefois les importations ont augmenté, aggravant le déficit de la balance commerciale à 166,9 milliards de dirhams contre 154,9 milliards en 2017, soit un taux de couverture de 57,5% au lieu de 57% une année auparavant.

    La hausse des importations de 9,2% (393.323MDH contre 360.072MDH) est imputable à l’accroissement des acquisitions de la totalité des groupes de produits, principalement des produits énergétiques (+11.125MDH), des achats de biens d’équipement (+7.798MDH), et de produits finis de consommation (+5.865MDH), selon l’Office des changes.

    Concernant les exportations, celles-ci enregistrent une hausse de 10,3% : 226.344MDH au lieu de 205.127MDH à fin octobre 2017. Ce résultat fait suite à la progression des exportations de de la majorité des secteurs, essentiellement celles des phosphates et dérivés (+5.391MDH), du secteur automobile (+5.328MDH), et de l’agriculture et agro-alimentaire (+2.714MDH). Ces trois secteurs contribuent à hauteur de 63,3% dans la hausse totale des exportations.

    Parallèlement, les secteurs du textile et cuir et de l’aéronautique augmentent respectivement de 1.409MDH et de 1.386MDH.

    Par ailleurs, les recettes touristiques augmentent de 0,2% ou +118MDH (61.369MDH contre 61.251MDH une année auparavant).

    De même, les dépenses s’accroissent de 8,5% ou +1.262MDH (16.117MDH contre 14.855MDH). Ainsi, le solde de la balance voyages recule de 2,5% ou -1.144MDH : +45.252MDH au lieu de +46.396MDH à fin octobre 2017.

    Enfin, le flux des investissements directs étrangers (IDE) enregistre une hausse de 41,5% ou +8.882MDH: 30.271MDH contre 21.389MDH à fin octobre 2017. Ce résultat s’explique par la hausse des recettes (+11.708MDH) plus importante que celle des dépenses (+2.826MDH ).

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste

    S’inscrire à notre Newsletter