• Qui est le principal investisseur étranger au Maroc?

    Publié le: 16 février 2022

    Les investissements directs étrangers (IDE) sont en hausse. Ainsi, le flux net enregistre +20,5%, atteignant les 20,17 milliards de dirhams à fin septembre 2021 contre 16,74 milliards de dirhams fin 2020. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

    D’après les derniers indicateurs de l’Office des changes, le flux net des investissements directs étrangers (IDE) s’est élevé à 20,17 milliards de dirhams à fin septembre 2021 contre 16,74 milliards de dirhams un an auparavant, soit un rebond de 20,5% (3,43 milliards de dirhams), rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de ce 16 février. 

    En haut du podium des principaux investisseurs étrangers au Maroc, la France avec une contribution de 5,74 milliards de dirhams sur les 14 milliards de dirhams réalisés au troisième trimestre de l’année 2021. En revanche, comme le précise le journal, ce flux est en baisse par rapport à 2020 avec 6,03 milliards de dirhams enregistrés.

    Dans le top 5 des investisseurs étrangers au Maroc, on trouve également les Emirats Arabes Unis avec 1,77 milliard de dirhams à fin septembre 2021 contre 945 millions de dirhams en 2020, la Grande-Bretagne avec 1,18 milliard de dirhams contre 919 millions de dirhams auparavant, les Pays-Bas avec 958 millions de dirhams à fin septembre 2021 contre un solde négatif de 214 millions de dirhams en 2020 et le Luxembourg avec 946 millions de dirhams à fin septembre 2021.

    Parmi les secteurs qui drainent le plus d’investissements directs étrangers au Maroc, les industries manufacturières se hissent à la première place avec 4,41 milliards de dirhams captés à fin 2021, contre 5,44 milliards de dirhams en 2020. Suivent l’activité immobilière avec 3,77 milliards de dirhams au troisième trimestre de l’année 2021 contre 4,5 milliards de dirhams en 2020, et les activités financières et d’assurance avec 2,16 milliards de dirhams à fin septembre 2021, indique le journal. Quant au secteur hébergement et restauration, il enregistre un flux net des IDE de 1,38 milliard de dirhams au neuvième mois de l’année 2021, contre 775 millions de dirhams en 2020.

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste