• rétrospective – culture : Ils se sont distinguées en 2018

    Publié le: 31 décembre 2018

    Plusieurs personnalités se sont distinguées cette année dans beaucoup de domaines : Art, musique , lecture, poésie… ALM a choisi pour vous les plus marquantes.
    Aicha El Basri : Primée pour son œuvre aux Emirats Arabes Unis

    La Marocaine Aïcha El Basri a remporté cette année le prix du «meilleur roman arabe», décerné dans le cadre de la 37e édition du Salon international du livre de Charjah, aux Emirats Arabes Unis. La romancière et poète marocaine a été primée pour son œuvre «Al Hayat min douni» (La vie sans moi). Ce prix est doté d’une enveloppe de 150.000 dirhams émiratis (environ 390.000 dirhams). La récipiendaire est membre de l’Association internationale de la critique littéraire (France), de la Maison de la poésie au Maroc et de l’Union des écrivains du Maroc. Aïcha El Basri est lauréate du Prix international Kateb Yacine du roman (Algérie) en 2016 pour son œuvre «Hafidat Grita Jarbot». Elle a également été primée en 2017 dans le cadre du Prix de poésie féminine Simone Landry (Paris).

    Meriem Amjoun : Championne du défi arabe de la lecture

    Elle est devenue une source de fierté pour le Maroc, Meriem Amjoun a décroché le titre de championne du défi arabe de la lecture (Arab Reading Challenge) aux Emirats Arabes Unis (EAU). Agée de 9 ans, Meriem a participé avec 250 autres élèves et étudiants de différentes nationalités du monde arabe. Cette petite de Tatounate est la plus jeune candidate du concours. Elle aime la lecture depuis l’âge de 5 ans. Elle poursuit ses études primaires à l’école Dakhla dans la région de Fès-Meknès. Meriem, très émue après avoir reçu ce prix, a voulu tester ses capacités en lecture et résumé. Elle a pu lire 200 livres grâce à sa participation à ce défi. Meriem Amjoun s’est qualifiée à la finale du concours en se distinguant à la phase nationale parmi plus de 300.000 enfants représentant plus de 3.800 écoles. Ce concours a été organisé sous la présidence effective du vice-président des Emirats Arabes Unis Cheikh Mohamed Ben Rachid Al Maktoum.

    Mahi Binebine : Décoré de la Légion d’honneur

    Il est peintre, sculpteur et un écrivain connu et reconnu mais aussi un fervent militant associatif. Il s’agit bien de Mahi Binebine dont l’ensemble de son travail a été récompensé par la prestigieuse Légion d’honneur. Originaire de Marrakech, ses multiples talents l’ont amené à sortir des frontières du Royaume pour faire rayonner son art. Après s’être installé à Paris dans les années 80 pour y poursuivre ses études, il y enseigne les mathématiques pendant quelques années. Il se consacre rapidement à l’écriture et à la peinture, et sort un premier roman au début des années 90, «Le sommeil de l’esclave». S’en suit une dizaine d’ouvrages, dont l’incontournable «Les étoiles de Sidi Moumen», paru en 2009, adapté au cinéma par Nabil Ayouch (primé au Festival de Cannes), qui rafle au passage de nombreux prix littéraires. Ses livres sont traduits dans une dizaine de langues, faisant ainsi resplendir la culture marocaine à l’étranger.

    source : aujourdhui.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste

    S’inscrire à notre Newsletter