• santé: le levothyrox de nouveau disponible

    Publié le: 26 août 2019

    Après une longue rupture de stock, le marché a été réalimenté en Levothyrox, un médicament utilisé pour le traitement des troubles de la thyroïde. Une pénurie qui a semé la panique chez les malades, poussant le ministère de la Santé à agir en catastrophe pour contenir la situation.

    Le ministre de la Santé, Anas Doukkali, a déclaré vendredi dernier que l’approvisionnement du marché en Levothyrox est «stable» après l’arrivée d’une grosse quantité de ce médicament utilisé dans le traitement des maladies de la thyroïde. Doukkali a indiqué dans une déclaration à la MAP que le marché a été réalimenté le jeudi 23 août de près de 240.000 nouvelles boites. Une quantité qui s‘ajoute aux 500.000 boites importées dans la période allant du 15 juillet au 8 août courant.

    Ce médicament a connu une rupture de stock qui a aggravé l’état de santé d’un grand nombre de personnes qui souffrent des trouble de la thyroïde. D’autant qu’il n’existe pas de médicament générique à ce produit. Le ministre de la Santé avait dans un communiqué souligné que son département, en coordination avec le fournisseur, a rapidement réagi pour prendre les mesures nécessaires afin de mettre en vente le stock de réserve. Mais dès l’arrivée du premier contingent de médicaments, la situation n’a pas vraiment évolué en raison du volume de la demande et de la rapidité de sa distribution.

    Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte, dans son édition du lundi 26 août, que la cause de la rupture du stock est due à l’achat par les malades de grosses quantités de Levothyrox. D’autant qu’auparavant, une rumeur a circulé sur une pénurie de ce médicament dont le prix ne dépasse pas 25 dirhams la boite. Cette ruée vers les pharmacies, ajoute Doukkali, a créé une sorte de «déséquilibre» sur le marché en parallèle avec un dysfonctionnalment dans la chaine de distribution à l’échelle mondiale pendant le mois de juin. Le ministre de la Santé a indiqué que le seul laboratoire qui importe ce médicament va recevoir 500.000 boites à la fin de ce mois, 700.000 en septembre et 400.000 en novembre.

    Cette quantité, ajoute le même intervenant, va couvrir la consommation nationale qui atteint 300.000 boites par mois et permettre d’alimenter le stock pour plusieurs mois. Le ministre a souligné que son département procède à un contrôle strict pour garantir l’accès de ce médicament à tous les malades qui souffrent de troubles de la thyroïde. Les services compétents font le suivi de la distribution de Levothyrox afin «d’éviter tout traitement préférentiel à quelque niveau que ce soit et d’alimenter le marché d’une manière suffisante et équilibrée», conclut le ministre Anas Doukkali.

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste