• urgent. les détails des mesures d’allègement du confinement au maroc

    Publié le: 10 juin 2020

    Malgré le maintien de l’état d’urgence sanitaire tel qu’annoncé ce mardi 9 juin et qui est désormais valable jusqu’au 10 juillet, le gouvernement a mis en place une série de mesures d’allègement du confinement. Et ce n’est là qu’une première phase. En voici les détails.

    Ces mesures d’allègement, qui figurent dans un communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et de la Santé, rendu public dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 juin 2020, spécifient le dispositif envisagé et qui a été établi suivant deux zones distinctes avec, pour chacune, un traitement différent. Le tout, selon l’état de la situation épidémiologique en cours.

    S’agissant de la zone 1, où la pandémie est largement maitrisée ou en voie d’extinction, elle englobe les régions de l’Oriental, de Béni-Mellal-Khénifra, de Draâ-Tafilalet, de Souss-Massa, de Guelmim-Oued Noun, de Laâyoune Sakia-El Hamra, de Dakhla-Oued Eddahab ainsi que de la préfecture de Mdiq-Fnideq et des provinces de Tétouan, Fahs-Anjra, Al Hoceima, Chefchaouen, Ouezzane, Meknès, Ifrane, Moulay Yacoub, Sefrou, Boulemane, Taounate, Taza, Khémisset, Sidi Kacem, Sidi Slimane, Settat, Sidi Bennour, Chichaoua, El Haouz, Kelâa des S’raghna, Essaouira, R’hamna, Safi et Youssoufia.

    Ainsi, à l’intérieur de cette zone, la circulation est libre, sans besoin d’une autorisation exceptionnelle. Le transport public est remis en circulation avec 50% seulement de la capacité d’accueil. La salons de coiffure et d’esthétique rouvrent là encore, avec 50% de la capacité d’accueil. Les espaces publics en plein air sont accessibles et les activités sportives individuelles en plein air sont autorisées.

    Concernant la zone d’allégement numéro 2, celle-ci couvre les préfectures de Casablanca, Mohammedia, Rabat, Salé, Skhirate-Témara, Tanger-Assilah, Marrakech et Fès ainsi que les provinces de Larache, El Hajeb, Kenitra, El Jadida, Nouaceur, Mediouna, Benslimane et Berrechid. 

    Pour cette seconde zone, quitter son domicile restera conditionné par l’obtention d’une autorisation exceptionnelle de circulation. La fermeture des commerces est prévue à partir de 20h00. La reprise des transports publics urbains est assurée mais avec un niveau d’exploitation ne dépassant pas 50% de la capacité d’accueil de chaque véhicule.

    Pour l’une comme l’autre zone, le maintien de toutes les autres restrictions instituées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire (interdiction de groupements, de réunions, de festivités, de fêtes de mariage, de funérailles, etc) reste valable.

    Par ailleurs, voici la listes des activités autorisées à reprendre à l’échelle nationale dès le jeudi 11 juin 2020:

    – Activités industrielles
    – Activités commerciales
    – Artisanat
    – Activités et petites professions de proximité
    – Commerce de proximité
    – Professions libérales et assimilées
    – Réouverture des marchés hebdomadaires

    Les activités suivantes sont cependant exclues de cette liste. Par conséquent, elles ne sont pas autorisées à reprendre:

    – Restaurants et cafés sur place

    – Hammams (bains maures)

    – Salles de cinéma et théâtres, etc.

    Ce n’est là qu’une première étape d’un déconfinement total. La transition progressive d’une étape à l’autre, dans le cadre de ce plan visant à alléger les mesures du confinement, fera l’objet d’une évaluation préalable des procédures à mettre en œuvre et des conditions requises à l’échelle de chaque préfecture et province, par des comités de veille et de suivi, présidés par les walis et gouverneurs, et composés de représentants du ministère de la Santé et des services extérieurs des départements ministériels concernés et des services sécuritaires.

    Un reclassement périodique (une fois par semaine) des provinces et régions sera opéré sur la base de critères définis par les autorités sanitaires.

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste