• voici pourquoi l’utilisation du cash a diminué

    Publié le: 19 juillet 2021

    Depuis la pandémie, le paiement en espèces à la livraison a considérablement baissé de 86%. Une nouvelle étude élaborée par Visa et HPS explique cette tendance.

    Il est indéniable que la culture du cash est ancrée dans le comportement d’achat au Maroc. Mais c’était sans compter avec la pandémie qui “désincruste de plus en plus ce réflexe de payer cash dans l’esprit des consommateurs”, explique La Vie Éco, en citant les conclusions de la récente enquête Stay Secure élaborée par Visa et HPS. D’après cette étude, l’utilisation d’espèces au Maroc est en baisse, alors que le commerce électronique et les paiements contactless gagnent du terrain. 

    Des chiffres confortent cette assertion: le paiement en espèces à la livraison (COD) a considérablement baissé de 86% depuis le début de la pandémie. L’utilisation des paiements numériques (cartes à puce et PIN et sans contact) pour le paiement en ligne ou à la livraison a, elle, augmenté de 74%. Autres chiffres révélateurs de la diminution de l’utilisation de l’argent liquide: 43% des personnes interrogées (sur 600) utilisent de moins en moins le cash pour les achats en magasin et 49% soutiennent, quant à elles, recourir plus souvent aux paiements numériques. 

    Toujours selon la même étude, 46% des personnes interrogées déclarent être plus susceptibles d’utiliser des méthodes de paiement sans contact à l’avenir. C’est que la confiance dans ces nouveaux moyens de paiement a augmenté, explique l’hebdomadaire. L’étude menée par Visa et HPS démontre ainsi que 84% des consommateurs interrogés ont un haut niveau de confiance dans les cartes sans contact pour les achats en magasin et le paiement à la livraison. 

    Comment dès lors justifier cette confiance? La vitesse qui caractérise le sans contact, le fait d’éviter le contact humain, la commodité ou encore l’innovation de paiement et la transparence sont autant d’arguments relevés par la récente enquête. D’ailleurs, une personne sur huit de la population sondée affirme que sa connaissance et sa compréhension de la façon dont les paiements numériques sont protégés par des technologies innovantes (telles que la tokenisation) l’aide à se sentir en sécurité avec les options sans espèces, rapporte La Vie Éco

    “Comme l’indiquent les résultats de notre enquête, les consommateurs marocains ont pleinement adopté les paiements numériques à l’ère Covid-19, mais cela n’est pas sans risques. A mesure que les consommateurs passent en ligne, les fraudeurs cherchent des occasions d’exploiter ces changements dans la façon dont les gens paient leurs biens et services”, explique Neil Fernandes, responsable des risques chez Visa pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, dans les colonnes de l’hebdomadaire. 

    source : le360.ma

    Laisser un commentaire


    Retour à la liste